Anciennes photographies ~ Années 30-85

Les photographies qui vont suivre sont intéressantes afin de se rendre compte de l'évolution du Sacré de Birmanie.

 

Étant donné les origines probablement en partie Siamoises de la race, des similitudes entre les deux races peuvent évidemment être observées pour ce qui est des "stades" les moins avancés. Au fil du temps et de la sélection par les éleveurs, le Sacré de Birmanie a pu s'éloigner du Siamois - il faut avouer qu'une différence limitée à la présence de gants blancs n'aurait guère été très "intéressante" -  pour évoluer vers une morphologie plus lourde et plus arrondie. La tête s'est élargie, les oreilles, plus basses, sont aussi devenues plus petites. Le front s'est arrondi, et le nez a perdu en longueur et a évolué vers un aspect romain plus prononcé. La couleur des yeux a gagné en intensité. Enfin, l'ossature s'est alourdie, et la fourrure, plus longue, a pris une texture plus mousseuse, avec un gantage mieux fixé.

 

Le développement du Sacré de Birmanie, déjà de faible importance dans les années 30, a cependant été ralenti par la Seconde Guerre Mondiale, qui aurait laissé moins de dix Birmans vivants dans le monde. Avec un pool génétique aussi faible, la sélection devait se faire plus tolérante, et son progrès était encore freiné par la consanguinité, qui contribuait à la conservation de caractéristiques évoquant le Siamois.

Les croisements réalisés par la suite, notamment par le biais de Persans, ont permis de réduire cette tendance "Siamoise", mais impliquaient également de freiner la fixation d'éléments tels que le gantage, ainsi qu'une certaine tolérance dans l'ensemble, encore une fois.

 

Ces photographies d'époque sont donc à replacer dans leur contexte. Aujourd'hui, la population de Sacrés de Birmanie, ainsi que les progrès faits en termes de connaissance de la génétique, ont modifié la dynamique de sélection. Dans cette série, vous trouverez plusieurs chats célèbres récurrents dans nos fonds de pedigree.

Ces photos ne sont pas la propriété du site et ne sont là que pour partager avec vous l'évolution de la race. 

 

 

Paloma C.

Manou de Madalpour et Poupée de Madalpour : parmi les tout premiers Birmans ! Photographiés autour de 1926, primés en exposition.

La légende accompagnant ces clichés les décrit comme des chats à "tête longue". Remarquez également la différence de gantage, et le contraste de la robe, qui estmoins prononcé qu'aujourd'hui étant donné les ombres visible ssur le corps.

Zaquelle de Mandalay

 Début des années 30

Anonyme

Début des années 30

Dieu d'Arakan

Début des années 30 - Le plus célèbre de son époque !

La légende ci-dessus décrit le Birman comme "mystérieux" et comptant "de rares spécimens"

 

Orloff de Kaaba dans les bras de Simone Poirier 1945

L'un des "refondateurs" de la race, presque décimée durant la guerre -  Le profil est encore assez long et plat

Hamlet de Madalpour, arrière-petit-fils d'Orloff, né en 1957

Très célèbre en son temps, il aurait reproduit au moins jusqu'en 1969

Les premiers Birmans de Gertrude Griswold, pionnière du Sacré de Birmanie aux USA

Nés en 1960, issu de l'élevage d'une française en poste au Cambodge

Korrigan of Clover Creek (de la Regnardière)

Né en 1961

Importé de France vers les États-Unis par Griswold's

Kora de Crespières, née en 1961

 2e génération après un croisement avec un Persan visant à étendre le pool génétique. Elle est la mère du célèbre Marquis de Crespières. Après avoir reproduit chez son éleveuse, elle est partie aux États-Unis chez Griswold's

Griswold's Boi Bleu

 Né en 1964

 L'un des plus célèbres chats de Gertrude Griswold, une pionnière du Sacré de Birmanie aux USA - le blue point était alors encore une couleur assez récente (autour de dix ans)

Nouky de Mon Rêve

Né en 1964

Premier mâle importé en Angleterre

Orlamonde de Khlaramour

Née en 1965

L'une des deux premières birmanes importée en Angleterre

Osaka de Lugh

Née en 1966

Importée en Angleterre quasiment en même temps qu'Orlamonde

Paranjoti Isolde

Née en 1966

Première portée britannique (Nouky x Orlamonde)

Pipo du Clos Fleuri

Né en 1966

Autre célèbre export vers la Grande-Bretagne

SmokeyHill Thai Phong

Né en 1969

Export de Grande-Bretagne vers la Nouvelle-Zélande

Dearing Boy Sioux

Né en 1972

Un étalon très prolifique en Angleterre

Rindy's Haven Yomanda

Née en 1975

Best of Breed CFA (USA) 1976-77 - Second Best of Breed 77-78

Boltwood Sheba

Née en 1975

Petite-fille de Pipo

Attimore Tanglepaws Tor

Né en 1977

Petit-fils de Dearing Boy Sioux, très présent dans les pedigrees également

Chanson Dematin

Né en 1977

Très productif, il a également été impliqué dans le programme d'introduction du red et du tortie de la chatterie Hilken : la 1ère génération du programme repose sur un mariage entre Chanson et une chatte de maison red blotched tabby et blanc

Aida Patrioona

Née en 1979

Best femelle adulte GCCF 1985

Bartina Bothwell

Né en 1980

Best chaton mâle GCCF 1980 - Fils de Chanson Dematin

Belleview Francesca 

Née en 1980

Best femelle adulte GCCF 1982 - Fille de Chanson Dematin

Shugafuts Daily Double

Né en 1980

Best of Breed CFA 1981-82

Tamandria Tagar Torre of Dunnydeer

Né en 1981

 Best of Breed CFA 1982-83 - Fils d'Attimore Tanglepaws Tor, petit-fils de Boltwood Sheba

Saratogas Siang

Née en 1982 - Suède

Stratheden Hazee Fantasy & Jolandi Musetta

Nées en 1983 et 1982 - Finlande

Nefertari Moonshadow

Née en 1983

Bingmah Dominique

Né en 1983

Neige-Cristal's Athos Bleu

Né en 1984 - Finlande

Viemora Vintage

Né en 1984

Laurent Sugar Dandy

Né en 1984

 Best chaton mâle GCCF 1984 - Fils de Dearing Boy Sioux, et lui aussi un célèbre étalon

Fidelis von der Soester Boerde

Née en 1985

 

Jandria Jillyflower

Née en 1985

Adreelo Maymyo

Née en 1985

Panjandrum Fleur

Née en 1985

À suivre...

Header base photo by tessa.lv

En mémoire d'Albafeles Xrysos et Elsibelle du Dragon de Jade

 

  • Facebook Social Icon